Voir, avoir, savoir : la circulation des miniatures médiévales par le biais des fac-similés depuis 1840 - Enssib - École nationale supérieure des sciences de l'information et des bibliothèques Access content directly
Journal Articles Visual History, Rivista internazionale di storia e critica dell’immagine Year : 2022

Voir, avoir, savoir : la circulation des miniatures médiévales par le biais des fac-similés depuis 1840

Abstract

À la fin du XVIIIe siècle, le marché français du livre rare voit apparaître un objet inédit, le fac-similé de manuscrit médiéval. Au siècle suivant, le perfectionnement des techniques de reproduction permet de produire de plus en plus de fac-similés, dont la qualité et la fidélité à l’original progressent. Mais les fac-similés ne font pas l’unanimité dans le monde savant. Ils dénaturent l’original en lui faisant perdre de son aura ; ils ne permettent pas aux spécialistes de se faire une idée précise des peintures reproduites ; ils engendrent des bénéfices aux éditeurs privés, au dépens des bibliothèques publiques. Cet article étudie le cas des livres d’heures et reconstitue la chronologie de ce mouvement éditorial et les débats par lesquels le fac-similé a progressivement conquis sa légitimité dans le monde académique.
No file

Dates and versions

hal-04074584 , version 1 (19-04-2023)

Identifiers

  • HAL Id : hal-04074584 , version 1

Cite

Fabienne Henryot. Voir, avoir, savoir : la circulation des miniatures médiévales par le biais des fac-similés depuis 1840. Visual History, Rivista internazionale di storia e critica dell’immagine, 2022, 8, pp.31-59. ⟨hal-04074584⟩

Collections

ENSSIB
12 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More